Henri Bentégeat

Saint-cyrien de la promotion « Lieutenant-colonel Driant » (1965-1967), Henri Bentégeat choisit les troupes de marine à sa sortie de l’école puis passe par l’École d’application de l’arme blindée cavalerie. Après avoir commandé le ricm à Vannes (1988), puis avoir intégré la 42e session du Centre des hautes études militaires (chem) et la 45e de l’ihedn, il est en 1993 adjoint du chef d’état-major du président Mitterrand puis en 1995 du président Chirac. En 1996, il est commandant supérieur des forces armées aux Antilles, puis en 1998 directeur adjoint de la Délégation aux affaires stratégiques du ministère de la Défense. En avril 1999, il devient chef d’état-major particulier de la présidence de la République, puis est nommé chef d’état-major des armées (cema) en octobre 2002, avant de diriger le comité militaire de l’Union européenne (2006-2009). Il est général d’armée en 2e section depuis fin 2009.

N°45 | Apprivoiser l’échec